Actualités médicales

La grippe: n’attendez pas le début de l’épidémie pour vous faire vacciner!

La grippe est une infection respiratoire très contagieuse. La vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée chez les patients atteints de SEP ou de neuropathie inflammatoire. Cette vaccination est sûre, bien tolérée et réduit la mortalité et la morbidité grippale. Elle permet en particulier d’éviter une aggravation passagère de la maladie contemporaine de la fièvre. [...] Lire la suite

0 questions

La Fampridine améliore les fonctions motrices des patients SEP

La fampridine (4-aminopyridine) est un bloqueur des canaux potassiques. De études cliniques de petite envergure ont suggéré qu’elle améliorait la fonction motrice chez les patients SEP. Cette étude de phase III, multicentrique, contrôlée, en double aveugle, a porté sur 301 patients SEP afin d’évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi de la fampridine orale à libération [...] Lire la suite

0 questions

Des nouveautés dans l’inflammation: les capacités de la «jeunesse»

La remyélinisation des axones neuronaux par les oligodendrocytes est longue et incomplète chez l’adulte. Cette limitation des capacités de réparation des cellules du système nerveux central avec le temps a été longtemps attribuée à des propriétés intrinsèques. JM Ruckh suggère que la mise en contact d’oligodendrocytes avec des facteurs bénéfiques systémiques augmente leurs facultés de [...] Lire la suite

0 questions

Vitamine D : Des arguments génétiques forts pour l’association vitamine D et sclérose en plaques

Depuis 30 ans, de multiples études in vitro et chez l’animal suggèrent un rôle de la vitamine D dans la régulation de l’inflammation au niveau du système nerveux central. Cette action pourrait être liée à une réduction de l’activation des cellules présentatrices d’antigène ainsi que des lymphocytes T. Une équipe canadienne apporte des données intéressantes [...] Lire la suite

0 questions

L’Alemtuzumab versus un traitement par interféron dans les formes précoces de sclérose en plaques

Cette étude de phase 2, multicentrique, randomisée, en aveugle, a comparé l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal antiCD52 (qui entraîne une déplétion lymphocytaire T prolongée et une modulation du répertoire lymphocytaire) à de l’interféron bêta-1a sous-cutané. La randomisation a eu lieu entre décembre 2002 et juillet 2004 avec un suivi de 36 mois. L’essai a porté sur [...] Lire la suite

0 questions